octobre 2019

Paré à embarquer avec Petrel ?

 

Oui, mais avec lequel des 3 petrels :

 

  1. Un oiseau marin qui navigue d’île en île dans les mers australes.
  2. Un beau voilier qui a navigué dans la baie de New York.
  3. Une société qui propose d’embarquer vers un e-commerce zéro déchet.

 

Bonne navigation sur notre nouveau site: www.petrel.fr

octobre 2019

Rassembler les acteurs dans la lutte contre le gaspillage

16 octobre 2019

La toute première charte d’engagement contre le gaspillage alimentaire signée par Petrel, aux côtés de Karma et de la FoodTech française.

Chez Petrel, nous sommes convaincus que l’avenir du e-commerce est au zéro déchet. Nous accompagnons les distributeurs et industriels dans leur transition vers une gestion circulaire de leurs emballages en mettant en œuvre le retour de la consigne pour réemploi.

C’est donc tout naturellement que Petrel a décidé de s’engager dans cette démarche positive et durable relayée dans Les Echos de ce jour avec les co-signataires suivants :

Bagelstein, Deliveroo, Feed., FoodChéri, Frichti, Glovo, Karma, Loop, Meet My Mama, Popchef, Uber

#zerofoodwastegeneration

octobre 2019

La consigne, oui ! … oui mais pour Recyclage ou Réemploi ?

Alors que le projet de Loi antigaspillage pour une économie circulaire est en discussion, il est important de différencier les 2 approches d’autant plus que le Sénat vient de rejeter la consigne pour Recyclage.
Quoi de mieux que le schéma proposé par Bout-à-Bout pour mettre en valeur ces différences. Merci Célie!
Avec un même objectif louable de diminuer l’usage unique des plastiques, cette double dénomination de la consigne risque d’apporter de la confusion pour les consommateurs.
Comme dans le passé, et si le mot consigne n’était utilisé que pour le Réemploi ?

octobre 2019

Un Petrel en OR aux trophées du e-commerce

🥇🏆 Grande gagnante de la catégorie START-UP hashtag#TEC19

Toute l’équipe Petrel était présente à la cérémonie des Trophées E-commerce. Quelle meilleure façon de fêter son 1er anniversaire que de recevoir le prix OR de la catégorie Start-up de cette 13ème édition qui célèbre chaque année les plus belles réussites du secteur.

Un grand merci aux organisateurs de cette belle soirée, en espérant que cette victoire soit la 1ère d’une longue lignée!

L’avenir du e-commerce est donc bien au zéro déchet!

#TEC19 #zerowaste #Petrel #skakeupfactory

octobre 2019

[Réutilisation] vs [Réemploi] : définitions et illustrations.

Réutilisation : opération qui permet à un déchet d’être utilisé à nouveau en détournant éventuellement son usage initial.

Illustration béninoise : la bouteille de whiskey que vous consommez (avec modération!), vous la rendez, on la nettoie puis on la remplit à nouveau … avec des cacahuètes.

Réemploi : opération qui permet à des biens qui ne sont pas des déchets d’être utilisés à nouveau sans qu’il y ait modification de leur usage initial.

Illustration chez Loop : La bouteille de Coca-Cola que vous consommez, vous la rendez (contre un remboursement: la consigne), on la nettoie puis on la remplit à nouveau… mais toujours avec du Coca.

N.B. : Notez que le whiskey et le Coca ne sont pas incompatibles ni le Coca et les cacahuètes ensemble. Bon apéro !

 

octobre 2019

Le cas Playmobil: Standardisation vs Personnalisation Usage unique vs Durabilité

La standardisation de notre société est critiquée, et souvent à juste titre, comme par cet artiste qui expose des Playmobil à Station F.

En effet, quoi de plus standardisé que des Playmobil en plastique tous issus du même moule ! Sauf que ces mêmes Playmobil se déclinent en une multitude de configurations et permettent aux enfants d’imaginer des histoires à l’infini. De plus, ils sont durables et se transmettent de générations en générations pour raconter de nouvelles histoires.

Tout comme pour nos emballages alimentaires, le problème n’est pas forcément le plastique mais dans son usage unique. La standardisation des formats ne tend pas uniquement vers l’uniformisation mais peut ouvrir des opportunités de personnalisation.

Let’s Play & Keep Mobil!

avril 2019

C’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure confiture !

Bilan des réalisations de l’été: Confiture de quetsches du jardin. Pour cela : Un beau travail d’équipe avec ma femme Astrid. L’emprunt d’une grande marmite, la fameuse boname. Le réemploi des pots de nos grands-mères et/ou Bonne Maman.

Encore quelques doutes sur le process de stérilisation des pots. Cela fait parti de ma courbe d’apprentissage ! Une maîtrise complète de la chaine depuis la cueillette, la cuisson, la mise en pot jusqu’au stockage dans les placards. Une approche locavore optimisée avec 20 mètres entre l’arbre du jardin et la table du petit déjeuner. Un éventuel manque de diversité dans les parfums compensé par le fait qu’elle soit vraiment bonne.

Avec une bonne tartine à la confiture de quetsches, paré pour une rentrée zéro déchet !

Paré à embarquer ?

Contactez-nous